Centre de radiothérapie

03 88 45 47 00

Hôpital de jour d'Oncologie

03 88 45 37 50

Recherche clinique

Questions/Réponses

Les essais cliniques en oncologie ont pour but l’évaluation de nouveaux traitements du cancer.

Les essais cliniques (appelés aussi « essais thérapeutiques » ou « études cliniques ») doivent notamment évaluer :

  • Des nouveaux médicaments ou associations de médicaments (contre la maladie ou ses effets secondaires)
  • Des nouvelles façons de les administrer (par comprimés plutôt que par injection, .. par exemple)
  • De nouvelles techniques de traitement (nouveau type d’intervention chirurgicale, nouvelle méthode de radiothérapie, etc..) de diagnostic (nouveau test biologique…), de prise en charge ou de prévention.

La raison la plus fréquemment invoquée est l’espoir d’être parmi les premiers à bénéficier de nouveaux traitements. Les patients espèrent un bénéfice direct tel que la guérison, une survie plus longue ou encore une meilleure qualité de vie.

Enfin, les patients savent aussi qu’ils contribuent à l’effort de recherche qui permettra de faire progresser les traitements et d’aider ensuite d’autres malades.

Lors d’une première consultation, le médecin investigateur vous décrit l’essai ainsi que les bénéfices attendus globalement et pour vous.

Il vous explique également les effets indésirables connus ainsi que les contraintes liées à l’essai. Il doit aussi vous présenter les alternatives thérapeutiques possibles si vous ne souhaitez pas participer à l’essai.

A l’issue de cet entretien, le médecin investigateur doit vous remettre une notice d’information ainsi qu’un formulaire de consentement. Une période de réflexion doit être respectée (sauf situation d’urgence), afin que vous puissiez lire à tête reposée les éléments essentiels décrivant l’essai et prendre votre décision de participer ou non à cet essai.

Les objectifs, la méthodologie et la durée de la recherche ;

Les bénéfices et effets secondaires attendus ;

Les contraintes liées au nombre de consultations, aux examens à réaliser et qui pourraient impacter votre rythme de vie quotidienne ;

Les alternatives médicales si vous ne souhaitez pas rentrer dans l’essai ou si vous ne pouvez pas y participer ;

La possibilité de retirer son consentement à tout moment sans préjudice.

Cette notice peut parfois paraitre longue et compliquée à comprendre : n’hésitez pas à questionner votre médecin pour qu’il vous l’explique. Vous pourrez ainsi avoir connaissance de toutes les informations nécessaire pour comprendre l’essai et prendre le temps de la réflexion nécessaire à votre décision.

Pour pouvoir participer à un essai clinique, le médecin doit vérifier que votre situation satisfait à des critères précis appelés critères d’inclusion ou d’éligibilité qui ont été initialement définis dans le protocole de recherche ; cela peut impliquer pour vous des examens spécifiques.

Il peut arriver que ces examens révèlent que vous ne remplissez pas les critères pour participer à l’essai. Vous serez alors traité par le traitement considéré comme le plus adapté à votre état de santé.

Pour pouvoir participer à un essai clinique, vous devez obligatoirement être affilié à un régime de sécurité sociale ou en être bénéficiaire.

Le déroulement d’un essai peut être parfois contraignant dans la mesure où il faut respecter le planning des examens et de traitement prévu dans le protocole.

Oui vous pouvez refuser de participer à un essai thérapeutique. C’est votre droit. Le médecin qui vous suit évaluera avec vous les autres possibilités de traitement.

Pour plus d'informations

La plaquette de présentation de l'équipe de recherche clinique est disponible en téléchargement ici

Les réponses à vos questions sur la recherche clinique sur le site de l'Institut National du Cancer